sirene
Jeune photographe amateur autodidacte depuis un an environ, je puise mes idées dans un univers irréel et mystérieux que j’affectionne tant.

Je tente ainsi d’interpréter ce qu’il se cache au plus profond des modèles que je choisis. Je valorise d’avantage les lumières à contre-jour, les regards mélancoliques, les contre plongées, les cascades, rivières et petits coins de verdure. Mon univers est majoritairement froid.

Ce que m’apporte la photographie au quotidien : L’immense bonheur de découvrir des dizaines de personnalités différentes et d’explorer une infime partie des nuances humaines que recèle le monde. Plus intensément encore, je cherche des faces cachées que l’on n’aurait pas forcément soupçonnée chez mes différents mannequins.

Si je devais décrire le monde dans lequel ma photographie tente d’évoluer, serait probablement au moyen de cette image : une sirène sur le bord d’un lac perdu au milieu des bois, avec quelques rayons de soleil transperçant les feuilles des arbres.